Le célèbre institut d’études politiques peinait à rafraîchir sa bibliothèque parisienne durant l’été. Klima et le bureau d’études FB Ingénierie ont apporté la bonne solution, installée sur plusieurs étages en un temps record.

Quand il est contacté pour la première fois, en 2018, par Sciences Po, Fabrice Barbier, créateur de FB Ingénierie, un bureau d’études expert en génie climatique, n’a encore jamais travaillé pour ce client : « Le nouveau responsable du service technique de Sciences Po Paris nous a appelés sur ce premier dossier pour réaliser un audit dans les salles de lecture, la bibliothèque des étudiants. » Dans ces espaces rénovés depuis une dizaine d’années, explique l’ingénieur Fluides, « le bâtiment surchauffait l’été, ils n’arrivaient pas à rafraîchir les locaux. L’audit nous a permis de démontrer qu’il ne s’agissait pas d’un problème de conception ».

Salle de lecture Science Po paris
Salle de lecture

En revanche, cet audit démontre que la diffusion du froid sur le site n’est pas optimale. Et surtout, sachant que les 11 salles de lecture parisiennes peuvent accueillir jusqu’à 4 000 visiteurs par jour en période pédagogique (hors crise sanitaire), il fait état d’un manque de puissance de froid lorsque les lieux sont très occupés. « Le manque de puissance correspondait à peu de choses près à toute l’informatique, estime l’expert. Chaque étudiant a un ordinateur portable, un téléphone, un chargeur, et quand vous avez 300 étudiants dans les salles… »

Le site ne comportant pas de système de climatisation centralisé, impossible de se greffer dessus. Ni de remplacer le matériel existant, qui s’occupe aussi de la ventilation. Il fallait donc définir un système de climatisation autonome pour les salles de lecture. Le maître d’ouvrage valide un système DRV (débit de réfrigérant variable) suggéré par FB Ingénierie. Un appel d’offres est lancé pour une réalisation impérative des travaux entre mi-décembre 2018 et début janvier 2019. Soit 4 semaines maximum durant la trêve de Noël, quand la bibliothèque est fermée.

Climatisation

« Nous avons répondu à l’appel d’offres public et l’avons remporté, explique Jean-Marc, du bureau d’études de Klima. Notre proposition s’appuyait sur des équipements Atlantic/Fujitsu. La problématique sur ce projet situé dans un bel immeuble haussmannien, c’était de poser les groupes de clim extérieurs dans une courette intérieure, entourée par quatre façades de bâtiments (salles de lecture, bureaux de Sciences Po…). » Les groupes de climatisation n’étant pas à plus de trois ou quatre mètres des fenêtres, ils ont été placés dans des caissons acoustiques pour limiter les nuisances sonores.

Une fois les trois groupes de clim installés, il restait à alimenter 32 unités intérieures, des gainables à poser le long des façades des étages : rez-de-chaussée, R+1, R+2, R+3. « La plupart des unités internes sont posées au sol. Il a fallu passer par en dessous, percer des dalles, mettre des goulottes. Et protéger le matériel en place tout en préservant l’esthétique, en intégrant les unités intérieures dans le décor », confie Jean-Marc. Les travaux de Klima ont occasionné une protection et un cantonnement des espaces assez poussés : tous les livres et les ordinateurs devaient rester en place. Pour l’intégration, ajoute Fabrice Barbier, « nous avons fait appel à un menuisier, HD BAT, qui a créé des habillages acoustiques spécifiques pour les unités ».

Climatisation sur toiture
Climatisation sur toiture

Le projet en soi ne posait pas de difficulté particulière… hormis le délai de 4 semaines imposé par le client. « Les travaux auraient dû prendre trois fois plus de temps. Mais on a mis les équipes qu’il fallait. Pendant la période de Noël, au lieu d’avoir 3 personnes sur place, il y en avait 9 », détaille Jean-Marc. « Effectivement, confirme Fabrice Barbier, Klima a mis jusqu’à trois équipes entre Noël 2018 et le Nouvel An 2019, pour pouvoir mettre en service et rendre la bibliothèque aux étudiants en janvier. À Paris, les travaux sont en principe interdits durant la trêve des confiseurs, mais la rue n’étant pas très commerçante, les autorisations ont été obtenues. »

Mission accomplie pour FB Ingénierie et Klima, l’installation donne visiblement toute satisfaction. « Avec le recul, juge Fabrice Barbier, cela fait plus de 2 ans que le site tourne. Et le client nous a confié d’autres missions depuis ! »

Bibliothèque Science Po paris
Bibliothèque – lecture