Chez Klima, le bureau d’études s’appuie sur la complicité et l’esprit d’équipe de deux experts : Jean-Marc, 50 ans, responsable du BE, et Mathieu, 30 ans, ingénieur BE. Interview croisée.

Vous avez travaillé pour une même entreprise avant de décider de rejoindre ensemble Klima, pour animer son bureau d’études. Pourquoi ce choix ?

Jean-Marc – Je travaillais à l’époque avec Mathieu dans un bureau d’études de conception lorsque j’ai rencontré François Bascou qui cherchait à renforcer son équipe fin 2016. Il m’a proposé ce nouveau challenge très intéressant pour moi car j’intégrai alors aussi la partie exécution. Il a également fait la proposition à Mathieu pour que nous puissions former ce binôme de choc. La belle aventure a commencé en mars 2017.

Mathieu – La démarche était la même pour moi. Je travaillais déjà dans l’ingénierie en climatisation, mais plus du côté pré-études qu’exécution. J’avais envie d’étoffer mes connaissances et j’avais le souhait d’évoluer. Cette proposition était une belle opportunité professionnelle avec de surcroit le plaisir de travailler avec Jean-Marc avec qui nous avions des affinités et des valeurs personnelles partagées. Nous avions aussi des automatismes qui nous ont permis de nous adapter et de vite être dans le rythme. Et jusqu’à aujourd’hui, je suis ravi de ce poste, j’espère que ça va durer.

Cette complicité est appréciable pour former une équipe dans une nouvelle entreprise. Comment vous organisez-vous ?

Jean-Marc – Nous sommes capables de faire à peu près la même chose. En termes d’organisation, en majorité, je reçois les appels d’offres. J’ai un peu plus de contacts que Mathieu avec les clients et d’autres bureaux d’études qui envoient les appels d’offres. On peut chiffrer les appels d’offres ensemble, mais principalement, c’est moi qui les chiffre. Mathieu fait beaucoup d’études, que ce soit d’exécution, de plans, de notes de calculs… On se donne un coup de main quand l’occasion se présente, bien évidemment. C’est vraiment un duo.

Mathieu – De par ma nature, je m’occupe plus de la partie études que de la partie client. Jean-Marc avait déjà les deux expériences, avec un grand cercle professionnel, il gère plus cette partie « commerciale » du bureau d’études. Tout s’est fait naturellement en termes de fonctionnement chez Klima : le côté chiffrage, et le côté plans et notes de calculs. Lui et moi savons faire les deux, mais chacun a ses facilités. Et ça se déroule bien.

Les 2 experts du bureau d'études de Klima

Quelles sont vos relations avec les chargés d’affaires ?

Mathieu – Comme on a tous les deux le même état d’esprit, cette cohésion d’équipe, c’est comme si les chargés d’affaires étaient dans notre bureau… Tous les jours on se téléphone, on échange constamment. Quand les projets arrivent, on intervient pour que ça passe en exécution. Il y a une continuité qui se fait naturellement et qui fluidifie le fonctionnement général de l’entreprise.

En dehors de Klima, quelles sont vos activités ou vos passions ?

Jean-Marc – Je fais du golf, j’aime le sport, je voudrais en faire plus. J’adore la mer, être sur une planche de surf, un bodyboard… Avec la vague, dans l’eau, c’est mon élément ! Il y a aussi la famille, j’ai trois filles à qui j’aime consacrer du temps. Et j’ai un petit cercle d’amis, les fêtes sans abuser, c’est important. Avec Mathieu, par exemple, on aime bien la bonne bouffe.

Mathieu – J’ai commencé le rugby à 5 ans et j’en ai fait pendant 20 ans, jusqu’à mes 25 ans. Après, dans la vie active, j’ai continué à faire de la course pour m’entretenir, mais j’ai perdu le rythme. 2017 a été une bonne année pour moi avec le changement professionnel et la naissance de mon fils. J’aime la famille, les amis, bien s’amuser, profiter de la vie… et ne pas avoir de regrets.

Et l’avenir ?

Jean-Marc – L’Île-de-France offre pas mal d’opportunités. Mais on est bien là où on est, on fait tout pour qu’il y ait une bonne ambiance. L’esprit d’équipe est essentiel dans une petite structure. On est tous sur le même bateau et on vogue vers de nouveaux horizons.